Respecter, c’est protéger.

ecran

Contexte

La randonnée à raquettes a connu un formidable essor ces dernières années et le ski de randonnée est un sport de plus en plus pratiqué dans le massif des Bauges. Cette évolution est à prendre en compte pour éviter qu’elle ne constitue une menace grandissante pour la faune, en particulier pour les habitats hivernaux des tétraonidés et des ongulés.

C’est pourquoi le Parc naturel régional du Massif des Bauges élabore une campagne « Respecter, c’est protéger » (RCP) dont l’objectif est de sensibiliser les pratiquants à la fragilité accrue de la faune sauvage en hiver, et aussi de leur apporter des informations sur la préparation de leur sortie. La campagne est parrainée par Pierre Tardivel.

Une telle campagne a été lancée en 2003 à l’initiative du land Vorarlberg (Autriche) et conduite dans plusieurs pays alpins, par exemple en Suisse (www.respecter-cest-proteger.ch ) où elle est menée par l’Office fédéral de l’environnement et le Club alpin suisse en collaboration avec de nombreux partenaires (structures institutionnelles, associations de pratiquants, naturalistes, chasseurs, etc.).

Délimitation de zones sensibles

2013: En collaboration avec tous les partenaires, le Parc naturel régional du massif des Bauges aimerait délimiter des « zones sensibles ». Leurs emplacements peuvent être consultés sur Internet grâce à un module cartographique actualisé chaque année.

Les mesures de communication doivent permettre de créer des zones sensibles. La délimitation de ces zones ne se fait pas sur le terrain mais en premier lieu dans la tête des sportifs, qui connaissent le comportement des animaux sauvages, les menaces qui pèsent sur eux et l’attitude à adopter pour ne pas troubler leur quiétude.

Plus d’engagement pour plus de nature

Un milieu hivernal offrant suffisamment d’espace pour les adeptes d’activités sportives et pour les animaux sauvages, c’est possible dans la mesure où l’homme adopte un comportement avisé et respectueux de la nature et de sa faune. Ce comportement, l’homme doit en faire sa « seconde nature ».
La compréhension et le respect des animaux sauvages – tels que préconisés à travers les quatre règles de la campagne – sont tributaires d’un large soutien de la société.

La campagne doit être portée et relayée par de nombreux partenaires:  les gestionnaires des espaces protégés, établissements de formation, organisateurs de randonnées en montagne, associations sportives, offices de tourisme, organisations de protection de la nature et de chasseurs ainsi que les représentants de la filière des articles de sport.

L’engagement des Accompagnateurs

Depuis longtemps les accompagnateurs en montagne ont intégrés cette notion de dérangement de la faune.
Ils ont élaboré une charte déontologique et des comportements en phase avec cette philosophie.
Ils ont aussi collaboré avec les principaux fabricants de raquettes à neige qui pendant des années ont joint une charte comportementale avec l’achat d’une paire de raquettes.
Ils ont élaboré une plaquette « raquettes attitude, Vivez-la durablement! » avec plusieurs partenaires.

Les Accompagnateurs en Montagne seront vos interlocuteurs et les passeurs idéaux pour vous transmettre les connaissances sur la faune et l’environnement pendant l’hiver et les comportements à adopter vis à vis de cette situation particulière.

lien site respecter cest proteger.fr

plaquette « raquettes attitude, Vivez-la durablement! » (recto et verso)

Actualisation 2014:

lors du dernier comité de pilotage, le site s’est enrichi de nouvelles cartographies.
Celles-ci ont pour but de permettre aux pratiquants (ski et raquettes) de prendre connaissances de la localisation de certaines zones de sensibilité afin d’y adapter leur attitude. Les cartes s’accompagnent de conseils simples pour limiter les impacts, notamment sur les zones d’hivernages de tétras-lyre.

vous les découvrirez sur ce lien.