Randonnée : Chamonix , la gare des Glaciers

Le 2 juin 1910 , c’est le début des travaux de conbstruction de ce qui va devenir le premier téléphérique de l’Aiguille du Midi. Le point de départ de la ligne se situe au village des Pélerins, à environ 2 km en aval de Chamonix . Après une interruption durant la première guerre mondiale, l’activité repris a la suite d’un changement de société en 1922, avec l’appui du célèbre Joseph Vallot…
Le chantier va s’accelerer avec les premiers jeux olympiques d’hiver en 1904, et la piste de bobsleigh .. Pour en savoir plus sur l’histoire du téléphérique vous pouverz consulter le site :

http://www.aiguilledumidi.net/

Vous pouvez aussi partir à la découverte de ce site historique avec un accompagnateur en montagne, qui vous racontera l’épopée de la construction du téléphérique, tout en remontant tranquillement l’excellent sentier qui suit la ligne de pylônes, pour arriver a la monumentale gare de la Para, puis sortant lentement de la forêt, a travers le domaine des chamois, très nombreux, en cet endroit, par l’ancien emplacement de la buvette de Pierre pontue, ou l’on peu encore découvrir les ruines du chalet avec un panorama splendide sur la chute de séracs du glacier des Bossons tout proche, vers le sommet du téléphérique, on est alors a la frontière de la haute montagne sous l’Aiguille du Midi, et sous l’itinéraire qui conduit au refuge des Grands Mulets, ancien itnéraire classique de l’ascension du Mont-Blanc, rendu dangereux aujourd’hui par les importantes chutes de séracs du versant nord du Dôme du Gouter…

Etagement de la végétation, très beaux points de vue sur le glacier des Bossons tout proche, flore d’altitude, chamois… Une sortie magnifique, mais un peu exigeante avec plus de 1000 m de dénivellation positive et négative si l’on redescend par le même chemin, car attention à partir d’ici le chemin qui traverse vers le Plan de l’Aiguille, va tracerser le glacier des Pelerins, c’est alors un itinéraire haute montagne. Mais il existe aussi un secret… celui de revenir vers le Plan de l’Aiguille, et faire ainsi la jonction, naturelle et historique entre les deux téléphériques, et completer l’histoire, sans avoir a traverser le petit glacier des Pelerins…

Un accompagnateur en montagne local a certainement la clef de cet itinéraire, alors n’hésitez pas a les contacter…